DIY: gelée autobronzante Beach Bum

Hello les Biotys!

Untitled

Je suis très contente de vous retrouver aujourd’hui pour vous présenter ma recette de gelée autobronzante pour le visage et croyez-moi j’étais vraiment impatiente. Ça me donne aussi l’occasion de vous faire découvrir quelques ingrédients que j’ai testé pour la première fois. Cette gelée est un vrai coup de coeur. Elle donne un effet bronzé très naturel et progressif et sublime ma peau durant cette période de l’année.

Les ingrédients: 

  • Pour réaliser cette gelée, je suis partie sur ma recette de base d’aloe vera homemade que vous pouvez trouver ici (clic). A savoir: 0.5% de poudre d’aloe vera concentrée, 1% de gomme xanthane et 0.5% de gomme carraghénane. Le reste étant complété par de l’eau et des actifs. J’ai vraiment eu un coup coeur pour cette recette qui apporte beaucoup d’hydratation à ma peau et depuis je la décline de plusieurs façons.
  • J’ai choisi d’y incorporer une huile végétale, en toute petite quantité car le mélange gel d’aloe vera+HV a tendance à être trop riche pour ma peau mixte si cette dernière est fortement dosée. L’huile de buriti, ici dosé à 2%, c’est parfaitement ce qu’il me faut car d’une part elle nourrit ma peau mais elle permet également d’améliorer un petit peu la pénétration de la gelée. L’huile de buriti favorise le bronzage et apporte un effet bonne mine immédiat, c’est mon petit must-have de l’été.
  • J’ai également ajouté de la poudre de lumière pour apporter un effet satiné et lumineux mais aussi pour avoir un leger resultat pouvoir absorbant. Elle est juste magique, je l’aime beaucoup.  
  • Vient ensuite l’incorporation des autobronzants, les ingrédients clés de cette recette. Le Dha était pour moi une évidence car c’est un peu le seul actif autobronzant naturel que l’on peut trouver sur internet. MAIS c’est en en voulant reproduire la gelée autobronzante de Nuxe que je suis tombée sur un autre actif peu connu: l’erythrulose
    On le retrouve dans beaucoup de produits du commerce mais beaucoup moins dans les recettes homemade et c’est bien dommage car d’un part il est également naturel mais d’autre part le duo dha+erythrulose fonctionne hyper bien, sur moi en tout cas. D’après le site, « il agit comme la DHA en provoquant la formation de pigments bruns sur les couches supérieures de l’épiderme. C’est une réaction superficielle et inoffensive. La coloration apparaît graduellement en 2 à 3 jours et disparaît au bout de 12 à 14 jours environ. Par rapport à la DHA, il donne une coloration plus homogène et moins orangée et son effet autobronzant, bien que plus léger, dure plus longtemps ». On peut soit l’utiliser seul ou donc en combinaison avec le Dha, c’est ce que j’ai fait.

Erythrulose - 10 ml

Cet actif, je l’ai acheté sur le site Cosmeto-shop, mon nouveau terrain de jeu. J’ai déjà passé plusieurs commandes, le tout arrive rapidement et les colis sont bien protégés. Ce n’est pas moins cher que sur les autres sites mais on y trouve des ingrédients introuvables ailleurs et leurs contenants sont hypers classes!!! Le seul hic, le prix de l’erythrulose, comptez 7.95 euros pour un flacon de 10 ml. Personnellement j’en suis très contente, d’ailleurs j’en ai acheté 2 pour être tranquille…  🙂

La recette pour 60g:

P1080701

Phase A:

  • Hydrolat de menthe verte (79.9%): 48g
  • Poudre d’aloe vera concentrée (0.5%): 0.3g
  • Gomme xanthane (1%): 0.6g
  • Gomme carraghénane (0.5%): 0.3g

Phase B:

  • Huile de buriti (2%): 1.2g
  • Dha (6%): 3.6g
  • Erythrulose (4%): 2.4g
  • Poudre de lumière (5%): 3g

Phase C:

  • Cosgard (0.6%): 0.36g
  • Fragrance « Beach Bum » (0.5%): 0.3g

On désinfecte ses mains, le plan de travail et TOUT le matériel !

Dans un récipient, transférer les ingrédients de la phase A tout en remuant bien entre chaque ajout. Ajoutez ensuite les ingrédients de la phase B et C en veillant bien de remuer entre chaque ajout. Transférez la préparation dans un contenant de votre choix. Le pH était environ de 5.
J’avais acheté ce contenant sur le site Les Essentielles de Cristine, ultra pratique car très souple mais elle n’en vend plus ;(

ani

Pour les gommes, je les pèse ensemble pour les ajouter en une seule fois. Je les ajoute progressivement en pluie fine tout en utilisant le mousseur emulsionneur. Ainsi j’évite la formation de grumeaux car une fois formés, c’est très dur de les éliminer. Pour le dosage des autobronzants je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations sur l’erythrulose, j’y suis donc allée à l’aveugle en me référant aux fiches techniques du site. A vous de jouer sur les dosages et de faire vos propres tests afin d’obtenir un résultat naturel. D’ailleurs la prochaine fois je pense que j’augmenterais le pourcentage de Dha pour un résultat encore plus soutenu. J’ai dosé la poudre de la lumière a 5% mais la poudre est tellement fine qu’il en faut beaucoup, j’aime beaucoup son rendu sur ma peau mais la prochaine fois j’en mettrai un peu moins.

La texture:

Untitled

Après avoir incorporé les ingrédients de la phase B et C la texture se liquéfie légèrement et on obtient une gelée assez fluide mais qui se tient bien quand meme. La texture ne déphase pas mais j’agite bien le tube avant de l’utiliser. La couleur est due à l’huile de buriti mais aussi à la poudre de lumière.  Je dois vous avouer que la premiere fois j’ai eu un peu peur mais ce n’est pas couvrant, ça donne juste un effet bonne mine immédiat, légèrement irisé et naturel. La fragrance « beach Bum » est une tuerie, dosée à seulement 0.5% elle est bien présente. C’est une fragrance parfaite pour les produits solaires, bonnes mines ou autobronzants. Ça sent vraiment l’été, la plage 🙂

Mon avis:

Untitled

Cette gelée autobronzante est tout simplement devenue ma « creme de jour ». Je n’ai  pas besoin de crème ni avant ni après son utilisation. Elle se suffit largement à elle seule malgré ma peau mixte à tendance à la déshydratation, elle est très hydratante. Donc ça c’est vraiment un très gros point positif pour moi. Et quand je vous dis que je suis tombée amoureuse du mélange poudre d’aloe vera contrée+ gomme xanthane+ gomme carraghénane, n’était pas une blague, ma peau revit depuis que j’en utilise.

Cette gelée est très économique, je l’utilise depuis presque 2 mois, de façon quotidienne (voir matin et soir parfois) et j’en suis à peine à la moitié du tube. Et pour cause il en faut très peu, une bonne petite noisette. Le truc c’est que plus vous en mettez et plus la gelée pénètre difficilement. Il faut bien masser quoi mais bon perso ça ne me dérange pas. Appliquée par petites touches ça pénètre rapidement et facilement, ça glisse super bien!

L’application est bien homogène et ne laisse aucune démarcation. Ça ne bouloche pas, aucun effet collant ou gras, ça ne tache pas et elle laisse meme un fini légèrement poudré grâce à la poudre de lumière. Il faut juste ne pas oublier de se laver les mains après mais c’est tout. Le résultat est vraiment naturel, la gelée donne immédiatement un effet bonne mine à la peau et au fur et à mesure des applications elle permet d’obtenir un hale bronzé. Alors oui je suis métisse et donc je suis mate de peau MAIS je trouve que cette gelée sublime tout simplement mon teint et meme encore plus si je m’expose au soleil. Une fois la gelée appliquée, je poudre tout simplement avec une poudre matifiante transparente ainsi qu’un bronzer. J’en suis vraiment très contente, un vrai coup de coeur sans aucun doute une de mes préférées.

L’étiquette:

A télécharger et à redimensionner selon la taille de votre contenant. Untitled

 

J’espère que la recette vous a plu et que peut-être vous avez découvert de nouveaux ingrédients? on continue de voter pour les 2 dernières recettes, ici 🙂

Advertisements

14 réflexions sur “DIY: gelée autobronzante Beach Bum

  1. Je kiff ton site , la présentation, les couleurs Girly, tes recettes j’y jette un œil presque tous les jours sur Face et surtout instagram à l’affut de nouvelles choses !!
    Continue ma Belle !!

  2. Pingback: Prévisions cosmétiques :) | BiotyTips

  3. Je vais te poser une question complètement con lil mais fallait que je la pose. Pour les étiquettes comment tu fais pour la coller sur le pot?? Tu utilise de la colle ou il y a des feuilles spécifiques ?

    • J’imprime sur du papier autocollant puis je recouvre avec du recouvre livre, transparent et également autocollant par dessus pour protéger l’étiquette 🙂

  4. coucou dis moi je pourrai le remplacer par quoi le « erythrulose »? et dis moi j’ai une peau clair a ton avis je réduis le dha ou autre de la recette ?merci!!!! 🙂

Un petit mot?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s